Stéphanois verts Index du Forum Stéphanois verts
Site dédié aux Verts et au football national et international
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Bienvenue Invité 
Franck Tabanou à Guingamp

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Stéphanois verts Index du Forum -> Forum A.S.S.E -> Joueurs et dirigeants de l'ASSE -> Anciens joueurs et joueurs prêtés
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
manu63
modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2008
Messages: 4 013

MessagePosté le: 17/10/2017 19:03:54    Sujet du message: Franck Tabanou à Guingamp Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Francky gagne le derby

17/10/2017



Franck Tabanou, qui avait piteusement quitté la L1 le 8 mai 2016 à l'Allianz Riviera, l'a retrouvée ce week-end au Roudourou à l'occasion du Celtico. Content de ses débuts réussi avec Guingamp, l'ancien latéral gauche stéphanois s'est confié dans la dernière édition du Télégramme. Extraits.


"Je suis arrivé en Bretagne sans vraie préparation physique, et je m'étais blessé à la cuisse le mois dernier. J'ai bien bossé avec le préparateur pour revenir. J'avais également effectué quelques rencontres avec l'équipe réserve pour retrouver du rythme. Et je continue de travailler pour pouvoir tenir un match entier. Samedi, j'ai quitté le terrain à la 87e au bord des crampes. Dans ce genre de match, tu n'as pas le temps de gamberger, tu es immédiatement dans le feu de l'action. C'est ça, un derby. Et quand ça gagne, tout est plus facile. Ce sont toujours des matchs particuliers, que j'ai également connus avec Saint-Etienne. On a montré un beau visage. Avec davantage d'efficacité, je pense même que le score aurait pu être plus lourd. On a fait une grosse entame. On voulait vraiment être présent dans l'impact. On sait que les derbys se jouent souvent dans les duels. A la mi-temps, il y avait un peu de frustration de regagner les vestiaires sur ce score de 0-0. Derrière, les Rennais sont mieux rentrés que nous, ils ont eu un peu plus de possession. Mais, cette fois, on a su ouvrir le score quand il le fallait et rester costaud ensuite"

http://www.poteaux-carres.com/potin-P2320171017182536.html
Revenir en haut
manu63
modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2008
Messages: 4 013

MessagePosté le: 14/11/2017 21:38:01    Sujet du message: Franck Tabanou à Guingamp Répondre en citant

https://twitter.com/Onzeotv/status/930510228835225600
Revenir en haut
manu63
modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2008
Messages: 4 013

MessagePosté le: 16/12/2017 22:13:16    Sujet du message: Franck Tabanou à Guingamp Répondre en citant

Tabanou : "Sainté, c'est mon club !"

Avant de retrouver l'ASSE mercredi au Roudourou pour le dernier match de cette éprouvante année 2017, Franck Tabanou s'est confié aux potonautes.

Quel est ton meilleur souvenir à Sainté ? (robby76, baggio42, Thomi)

Le derby gagné 3-0. Ça faisait 20 ans qu'on avait pas gagné un derby à domicile et ce match-là était exceptionnel, que ce soit les supporters comme le match en lui-même. Il y avait tout. C'était magnifique.



T’as joué un Guingamp-Rennes. Est-ce que ça vaut un Sainté-Lyon ? (Thomi)

Nan, nan, nan ! (rires) Les supporters guingampais sont très nombreux à chaque match, mais un Guingamp-Rennes ne vaut pas un Sainté-Lyon. Le derby contre Lyon, c'est un match à part, pour les supporters, pour la ville. Je m'en imprégnais, grave ! C'est vraiment différent même sur le terrain.



Quel est ton plus beau but marqué avec Sainté ? (Thomi)

Contre Nantes, à Geoffroy-Guichard, lors de ma deuxième année à Sainté, sur un coup franc légèrement excentré. Le gardien anticipe un peu le centre, et je décide de frapper direct. Pour moi, c'est le plus beau.



Pour moi c'est celui contre Nancy pendant la prolongation en Coupe de France. Quelle mine !( Thomi)

Oui, il était pas mal celui-là aussi ! (sourires)



Quelle est la plus belle ambiance que tu as connu à Sainté (quel match) ? (antoine1708)

Le derby ! Le problème, c’est que je joue avec un ancien lyonnais, Jimmy Briand et il me disait que Geoffroy Guichard, c'était quelque chose. Et moi j'ai eu la chance de jouer un derby, c'est le meilleur match de France. Et j'ai eu la chance de le jouer, dans le meilleur stade de France. Jimmy Briand ne le dit pas directement en tant que lyonnais (rires). Mais il avoue qu'il y a une très belle ambiance à Geoffroy.



De tous les joueurs avec qui tu as joué, lequel t'as le plus impressionné ? (Thomi, antoine1708)

(Réflexion) Je vais dire Loïc Perrin, qui est aussi mon ami. Il dégage cette force tranquille, cette sérénité, ce calme derrière. Et dans les duels, c'est tellement fort, c'est incroyable !



Quel joueur mettait le plus l'ambiance dans les vestiaires à Sainté ? (Thomi)

Il y avait beaucoup de guignols, hein, dans le vestiaire ! (rires) Je dirais Jessy Moulin, quelqu'un qui fait beaucoup de bien au groupe. Il est important, malgré son temps de jeu très faible par rapport à son poste et à sa position. Mais il apporte cette expérience et cette bonne humeur dans le vestiaire.



Comment as-tu pris le fait de devoir descendre d'un cran ? Comment on te l'a annoncé ? (Le Cantalou)

En fait, la première année, ils font Trémoulinas au mois de janvier. Moi j'étais au milieu. En fin de saison, ils veulent garder Trémoulinas, mais en fin de comptes ça ne se fait pas. Faouzi était parti au mois de janvier, donc il fallait un remplaçant. Ils recrutent Monnet-Paquet aussi au mercato. Le coach me demande si je veux passer derrière. J'avais essayé pendant les matchs amicaux, ça s'était très bien passé, donc j'ai voulu continuer.



Comment Galette t'a convaincu de jouer arrière gauche ? (Thomi)

Il m'a demandé honnêtement, je lui ai dit que pour moi, il y avait pas de souci. Pour moi, le but, c'est de jouer. Maintenant, j'avais à travailler avec les vidéos, tactiquement aussi, sur le travail défensif. On a travaillé beaucoup de vidéos pour que tactiquement je sois en place. Après dans les duels, c'est quelque chose que je travaille au jour le jour, mais j'avais besoin vraiment de travailler tactiquement sur le plan du positionnement. C'était important, et ça a été.



Quels étaient tes rapports avec Galtier? Comment était-il comme coach ? (Thomi)

Je m'entendais très, très bien avec lui. Parfois, il me rentrait beaucoup dedans aussi, beaucoup quand il le fallait. Ça n’a jamais été tout le temps des moments tout roses, parce que quand tu fais quelque chose de mal, enfin, pas forcément adéquat, il est là pour te le rappeler. Mais quand tu fais quelque chose de bien, il te le dit aussi, donc voilà, il était très pro.



Comment t'es-tu adapté à ce poste? Quelles sont les méthodes que tu as utilisées pour t'aider à te familiariser avec ce nouveau poste ? (Thomi)

Avec le coach Galette, on faisait énormément de vidéos, je pense que j'en avais énormément besoin. C'est un poste où à ce niveau-là, c'est vraiment la base, que ce soit sur l'alignement, sur les sorties de balle, dans le placement, les passes, c'est vraiment important. Et j'avais besoin de ça. Après pour le duel, je suis quelqu'un qui aime ça à la base. Donc, ce n'est pas vraiment ça qui m'inquiétait au départ. Mais défensivement, il fallait être très bien placé. Quand tu couvres les gens qui jouent le hors jeu et toi pas du tout, ça peut vite être compliqué. Tactiquement, avec les vidéos ça a été important pour moi.



Quel a été le plus dur dans la gestion du poste de latéral ? (robby76)

Au tout départ, c'était sentir quand il fallait rester derrière et quand il fallait sortir, attaquer. Moi j'étais tout le temps porté vers l'avant par rapport à mon ancien poste. Initialement, j’étais un peu feu follet et j'avais du mal à me canaliser à ce niveau-là. Il faut trouver le juste équilibre à ce poste de latéral. Quand il faut y aller, tu y vas, mais quand il ne faut pas, tu restes en place !



Est-ce que le fait d’avoir joué en attaque t’a permis de connaître les bons gestes à avoir en défense ? (robby76)

Oui, bien sûr ! Souvent quand je vais affronter un joueur qui est plutôt dans les feintes, je sais un peu ce qu'il pense parce que j'ai joué un peu à ce poste-là. Dans les couses, dans les déplacements, je sais un peu comment ça se passe, parce que j'étais milieu excentré, je sais comment ça arrive dans le dos des adversaires, à l'intérieur. Je connaissais tout ça et ça a été une facilité pour moi.



Penses-tu que KMP serait meilleur en latéral comme toi ? (Le Cantalou)

Heu, je ne sais pas ! Je ne pense pas que quelqu'un aurait misé une pièce sur moi pour le latéral. Kevin c'est un joueur d'équipe, qui ne compte pas ses efforts, qui donne tout. En latéral, en termes d'efforts, il serait très performant parce que c'est quelqu'un qui attaque et qui défend tout le temps, peu importe son poste. Après dans les duels, est-ce qu'il serait performant ? Je l’ignore. Mais en tout cas, c'est un joueur qui se donnerait à fond.



Penses-tu un jour pouvoir rejouer plus haut ou es-tu définitivement catalogué arrière gauche ? (minetvert)

Je ne sais pas. Franchement, je l’ignore. Si un club m'appelle et me dit "j'ai besoin de toi au milieu", il n’y a aucun souci. Maintenant, j'ai mes repères en tant que latéral, et s'il faut les retrouver en tant que milieu, il n’y a pas de problème.



Après ton excellente saison à Sainté, au poste de latéral gauche, est ce que tu te voyais proche de l'équipe de France ? (Thomi)

Heu, proche, je ne sais pas. Maintenant, avant que je signe à Swansea, je sors d'une très belle saison à Sainté où on finit européen, et je partais, j'ai signé en Angleterre pour pouvoir progresser et être un peu plus vu sur la scène internationale. L’équipe de France était dans un coin de ma tête, ça c'est sûr. Après, penser réellement aux Bleus, je ne sais pas mais ça faisait partie de mes objectifs.

Avec le recul, ton départ à Swansea n'arrivait-il pas un peu trop tôt dans ta carrière? (Thomi)

Tu sais, j’ai quitté le club l’été 2015. J’avais déjà 26 ans quand je suis parti à Swansea. Je pense que pour moi, c'était le moment pour partir, de rejoindre l'un des meilleurs championnats du monde. A mon sens, c'était une offre que je ne pouvais pas refuser.



Ta volonté de quitter Sainté après une seule saison accomplie au poste de latéral n'était-ce pas précipitée ? N'as-tu pas fait preuve d'un manque d'humilité en pensant pouvoir t'imposer facilement dans un autre contexte ? Avec le recul, n'as-tu pas voulu brûler les étapes ? (Parasar)

Bah le problème, c'est que c'est toujours un peu facile de dire ça après coup. Si j'étais resté à Sainté et que je m'étais blessé, que je m'étais fait les croisés, je n'aurais peut-être pas eu cette offre-là. Moi, j'ai eu la chance d'avoir cette offre-là. Si Swansea m'avait donné ma chance, peut-être que ça se serait bien passé et qu'en fin d'année, j'aurais été appelé en équipe de France, les avis auraient peut-être changé ! C'est toujours plus facile de dire que ce n’était pas le bon choix... Maintenant, peut-être que si je n'avais pas eu d'offres, faire une autre année à Sainté m'aurait fait du bien aussi. On en sait rien en fait.



Franck, c'est qui au club qui voulait te vendre à Swansea contre ton gré ? Romeyer ou Galtier ? (osvaldopiazzolla)

On ne m’a pas vendu contre mon gré. Le club m'a informé de cette offre-là et moi j'ai discuté directement avec le club. Et y a personne qui voulait me vendre absolument. J'avais lu des articles comme quoi ils avaient besoin de vendre absolument. Alors que pas du tout. On ne m'a pas du tout forcé ou quoi que ce soit. Jamais de la vie !



Que s'est-il passé en Angleterre ? (Nemo42)

En fait, le problème, c'est que tu repars de zéro quand t'arrives en Angleterre. Ils ne te connaissent pas forcément. C'est vrai qu'à ce niveau-là, je n'ai pas été patient. Ils ne m'ont pas donné ma chance tout de suite et je me suis un peu braqué un peu. Donc ça a été compliqué ensuite. Voilà, c'est tout simple.



Quelles sont les différences notables entre la France et l'Angleterre au niveau notamment des entraînements ? On dit qu'en France les entraînements sont moins intenses et les charges de travail moins importantes. Tu confirmes ? (Thomi)

Ah bah oui, largement ! Après, je ne connais pas tous les clubs en Angleterre, mais quand j'étais à Swansea, ça faisait de la muscu avant et après l'entraînement, et tout le monde était sur le terrain après. Personne ne trichait. Les séances étaient vraiment intenses, vraiment intenses ! Plus que ce que j’avais connu à Toulouse et à Sainté. Après, c'est le pays qui veut ça. La France a sa méthode de travail, l'Angleterre a la sienne. Ça a ses forces et ses faiblesses, ses qualités et ses défauts.



Pourquoi ton retour à l’ASSE lors du premier semestre 2016 n'a pas fonctionné ? (Olaf)

On a quand même fini européens, ne l’oublie pas ! Après, je sortais de six mois sans jouer. Je suis arrivé dans le club que j'adore, de toute façon Sainté, c'est mon club. Je l'adore. J'ai eu un contrec-oup rapidement. En fait, les premières semaines se sont très bien passées, mais j'ai eu un contre-coup et j'ai eu du mal à revenir après.



Pourquoi avais-tu mis ton cerveau en mode off à Nice en mai 2016 ? As-tu conscience que ton expulsion débile a joué un grand rôle dans le résultat du match et partant de là, l'obligation de jouer un tour supplémentaire en Ligue Europa la saison suivante ? (Yvanmamamia)

Tu as raison, j’ai déconné ce jour-là. C'était un match où on n’a pas eu la balle du tout et puis je me suis énervé. Dans ma tête, j'ai pété les plombs, sachant qu'on avait déjà pris un rouge, car Kev Malcuit avait été expulsé. J'ai très mal réagi et honnêtement, ça m'a bien servi de leçon.



As-tu gardé contacts avec des joueurs de Sainté ? (Thomi)

Loïc Perrin, Benjamin Corgnet, Max Gradel, Jessy Moulin, Kev' Monnet-Paquet.



Pourquoi tu n'as pas explosé à Grenade ? (Thomi)

(Rires) En fait c'était politique là-bas. Au tout départ, le coach qui me voulait me faisait jouer. Après, pendant l'année, on a eu 4 coachs et arrivé au mois de janvier, le club a voulu me faire partir, ou plutôt me faire rentrer pardon. Et en fait, j'ai refusé. Ils m'ont dit ok, qu'ils allaient continuer de me payer, mais que je ne jouerais pas. Voilà, je leur ai dit que j'avais des enfants, que je ne pouvais pas partir comme ça tous les jours, de changer de vie, d'écoles. Donc je suis resté six mois sans jouer.



Là-bas, tu as côtoyé Gabriel Silva. Que penses-tu de ce joueur ? Qui est le meilleur de vous deux ? (Poteau droit)

C'est quelqu'un qui est très fort physiquement déjà, très puissant. Il est très bon physiquement, il est aussi un très, très bon contre-attaquant. Lui, il est plus puissant que moi, mais moi je suis plus technique dans les relances, les centres, la dernière passe. Après, Gabi, je l'adore, il est super gentil. Comme j'adore Cheickh, avec qui j’ai été formé au TFC. Je suis régulièrement en contact avec lui.



Quel est ton avis sur le fait que l'ASSE joue le maintien ? (baggio42)

Hum. Ils sont dans une période compliquée ça c'est sûr. Pour moi, le derby a laissé beaucoup, beaucoup trop de traces, je ne pense pas que l'entraîneur qui était à l'époque… Comment il s’appelle déjà… Orcia ? Ah non, Oscar Garcia, pardon ! Je pense qu’il ne savait pas ce que ça représentait pour les supporters. Ce derby a laissé des traces. Maintenant, ils ont fait le choix d'un nouveau coach, de prendre Julien, que je connais aussi. Il connaît son métier, c'est un compétiteur, il déteste perdre. Ils ont un effectif pour être beaucoup plus haut que là où ils sont actuellement. Maintenant, on verra ce que nous dit le futur. Tous les matchs sont vraiment compliqués, peut-être qu'il y aura un mercato. Donc on verra.



Comprends-tu l'écroulement actuel du club ? As-tu senti lors de ton retour au club des prémices de déclin, une lassitude, des dysfonctionnements ? (La buse)

Franchement, non, moi je n'ai pas ressenti ça. Maintenant, dans les clubs, il y a toujours des périodes où il y a des dynamiques. Après il y a des joueurs qui vont, qui viennent, qui partent... Peut-être que cette année, avec les joueurs qui sont arrivés, la sauce n'a pas pris correctement encore, donc on verra dans le futur. Maintenant, je suis triste pour le club. Tout ce qui se passe actuellement à Sainté n’est pas très réjouissant. Moi j’adore ce club et j'espère vraiment que les Verts remonteront au classement.



Comment expliquer la situation actuelle à Sainté ? D'après toi, pourquoi y a-t-il toujours autant de blessés? Problème de pelouse, de staff ? (Thomi)

Je connais bien le staff là-bas, je me suis toujours très bien entendu avec eux. Malgré tous les pépins que j'ai pu avoir, ils m'ont toujours très bien soigné. Maintenant, je n'ai pas eu de rechute. Jamais de problèmes. Après, chacun est fait différemment. Je ne vais pas remettre en cause le staff de Sainté, parce que je le connais et que je pense qu'ils sont vraiment très compétents. Je pense aussi que c'est la faute à pas de chance. C'est comme ça.



Si tu étais recruteur à l'EAG, quel joueur de Sainté recruterais-tu? Tu as le droit de dire aucun hein ! (Thomi)

Bah je vais dire Loïc Perrin, déjà parce que c'est mon ami (rires), et ensuite parce qu'il est très fort.



Si tu travaillais à la cellule de recrutement de l’ASSE, quel joueur guingampais tenterais-tu de débaucher lors du mercato hivernal ? (Poteau gauche)

Bah moi. (Rires) ! Sinon, Jimmy Briand, même si avec son passé de lyonnais, c'est compliqué… Mais c'est quelqu'un que le public adorerait, parce qu’il ne calcule pas ses efforts et il marque des buts.



As-tu échangé avec Salibur sur sa non venue chez nous ? (baggio42)

Ouais, ouais. Il était déçu, mais après, tu sais très bien comment ça se passe les négociations, d'un côté et de l'autre, ça va, ça vient, ça discute, c'est oui, c'est nan, et voilà, c'est toujours comme ça. Il était très déçu au départ, après je lui ai dit « voilà, maintenant c'est comme ça, c'est le foot, maintenant à toi de te remettre dedans et pourquoi pas chercher le niveau au-dessus grâce à ta saison ».



Quelle différence y a-t-il entre Galette et Kombouaré ? (baggio42)

Ils sont différents. Christophe Galtier est plus proche des joueurs, on va dire, alors qu'Antoine Kombouaré nous laisse plutôt gérer nos trucs. Il nous laisse plus autonomes que Galtier. En termes d'approche tactique, ils sont un peu similaires dans le sens où ce sont des coachs qui veulent qu'on défende très très bien. Tous les deux veulent un vrai bloc très défensif et après sur le plan offensif, ils sont aussi similaires, c'est « lâchez-vous ! ». Il faut amener de la créativité, de la vitesse, des centres, des frappes. Sur ce plan-là, ils se ressemblent.



En parlant de Galette, t’es plutôt galette saucisse, cassoulet, râpée, fish and chips ou gaspacho ? (Thomi)

Gaspacho !



Comment expliques-tu que tu aies du mal à retrouver ton meilleur niveau (celui que tu as eu à Sainté et Toulouse) ? (Nemo42) Moi, j’ai l'impression au contraire que tu retrouves peu à peu ton meilleur niveau. Comment trouves-tu ta première moitié de saison ? (Thomi)

Moi je retrouve mon niveau. Après, ce ne sont pas les mêmes équipes non plus. Les matchs sont différents. Mais, en tout cas, je reprends des sensations, même avec la balle, je suis vraiment de mieux en mieux.



Quels sont les points sur lesquels tu peux encore progresser, toi qui auras bientôt 28 ans ? (Thomi)

Je peux progresser partout, dans tous les domaines. Sur le plan tactique, sur certaines situations de matchs, où je suis encore un peu perfectible, je peux vraiment progresser.



Comment juges-tu la première partie de saison de Guingamp? Comment expliquer votre petit passage à vide ? (Thomi)

On reste une équipe de milieu de tableau de Ligue 1, donc forcément on aura des dynamiques positives et des dynamiques négatives. Maintenant, je pense que les temps faibles que l'on a eus, on a su bien les laisser passer et puis là on revient fort. Après, on a un calendrier où on joue face à des concurrents directs et c'est déterminant pour la suite du championnat. Mais pour l'instant, on revient bien.



Quelles sont les forces et les faiblesses de ton équipe? Avec quel schéma de jeu jouez-vous principalement ? (Thomi)

On joue avec plusieurs schémas, surtout au milieu de terrain. Soit avec deux milieu ou un, ça dépend aussi pour les attaquants, un seul ou deux. Y a plusieurs schémas. Les faiblesses, c'est qu'on prend un peu trop de buts cette année, même si ça fait trois matchs qu'on en prend pas, mais c'est vrai qu'il faut qu'on évolue à ce niveau-là. Il faut qu'on ait aussi beaucoup plus d'efficacité offensive, comme on a pu le faire au dernier match en en mettant quatre à Dijon. Concernant nos forces, on est une équipe qui ne va jamais rien lâcher, peu importe ce qu'il se passe. Je pense qu'on a montré pendant notre période négative, où on allait pas bien, on avait des blessés aussi, c'était compliqué, et puis là on revient bien. Il faut se servir de ça, de ce bloc-là, de cette solidarité pour pouvoir continuer à avancer.



Peux-tu nous aider à battre l'EAG mercredi prochain en évitant de nous mettre une praline des 30 mètres ? Je te suggère même de mettre un but dans tes propres cages ... (Thomi)

(Rires) Même si j’aime beaucoup les Verts, je vais quand même éviter un csc ! Saint-Etienne vit une période compliquée, on l’a encore vu hier contre Monaco. Mais je pense que la roue finira par tourner. Je n’espère pas que ça interviendra dès mercredi prochain, mais en deuxième partie de saison. Vu sa situation, Sainté va soigner son mercato hivernal et après la trêve le club va essayer de repartir sur de nouvelles bases. Franchement, même si la situation actuelle est préoccupante, je ne m’inquiète pas trop pour l’ASSE. La saison est encore très longue, il reste du temps pour rectifier le tir et remonter la pente.



Merci à Franck pour sa disponibilité et à Naar pour la retranscription



par aloisio, le 16/12/2017


http://www.poteaux-carres.com/article-C7820171216202329-Tabanou-Sainté,-ces…
Les membres suivants remercient manu63 pour ce message :
Habib (17/12/17)
Revenir en haut
Pirlouit


Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2017
Messages: 162
Localisation: VEAUCHE

MessagePosté le: 24/02/2018 00:01:40    Sujet du message: Franck Tabanou est écarté pour la réception de Metz Répondre en citant

Antoine Kombouaré a choisi de se passer de son latéral gauche.


Privé de son attaquant et capitaine Jimmy Briand, suspendu, Antoine Kombouaré a décidé de se passer des services de Franck Tabanou pour la réception de Metz, samedi (20h00), rencontre de la 27e journée de Ligue 1. L'entraîneur de Guingamp sera également privé de Denis Petric, Benjamin Angoua, Matteo Ahlinvi, Razza Camara, Jonathan Martins Pereira et Nathaël Julan, blessés, aux soins ou en phase de reprise.


https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Guingamp-franck-tabanou-est-ecarte-pour-la-reception-de-metz/878701


_________________
Défense de bourrin, lutte pour le maintient
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 23/07/2018 05:34:53    Sujet du message: Franck Tabanou à Guingamp

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Stéphanois verts Index du Forum -> Forum A.S.S.E -> Joueurs et dirigeants de l'ASSE -> Anciens joueurs et joueurs prêtés Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com