Stéphanois verts Index du Forum Stéphanois verts
Site dédié aux Verts et au football national et international
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Bienvenue Invité 
Jean-François Larios

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Stéphanois verts Index du Forum -> Forum A.S.S.E -> Joueurs et dirigeants de l'ASSE -> Anciens joueurs et joueurs prêtés
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
manu63
modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mai 2008
Messages: 2 265

MessagePosté le: 15/10/2017 10:53:13    Sujet du message: Jean-François Larios Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Jean-François Larios

Piège de Christelle


15/10/2017



Dans le nouveau bimestriel Journal du Sport, Jean-François Larios revient sur ses vertes années, marquées notamment par sa liaison dangereuse et fatale avec Christelle Platini. Extraits.

"C’est à Saint-Etienne que j’ai été formé, par Robert Philippe et le père de Thierry Oleksiak. On était arrivés à trois de la Jeanne d’Arc du Béarn avec Dominique Vésir et Patrick Soubis. C’est le père de Jean-Michel Larqué qui m’avait aiguillé sur Saint-Etienne et le passage de Pierre Garonnaire avait fini par me convaincre. Je pouvais aller à Bordeaux ou à Nantes mais j’ai choisi les Verts parce qu’il y avait Jean-Michel qui venait du même club.

J’étais quand même un bon joueur de foot, non ? A l’ASSE, j’ai marqué pas mal de buts et offert encore davantage de passes décisives, même si on ne les comptabilisait pas à ce moment-là. On évoluait dans un état d’esprit totalement différent, avec des valeurs autres, un vrai amour du maillot, ce qui impactait forcément sur nos choix de carrière. J’ai su après coup que plusieurs grands clubs européens me voulaient.

Au hasard d’une rencontre avec un dirigeant madrilène, j’ai appris que le Real était prêt à mettre sept millions de francs pour me recruter en 1981, ce qui était beaucoup à l’époque. Le président Rocher s’est bien gardé de m’en parler. Je lui en ai voulu toute ma vie ! Quand je pense à ce qu’il m’a fait, ce qu’il m’a caché… Au final, et avant de savoir tout ça, je me suis engueulé avec lui et j’ai racheté mon contrat en 1983 pour gagner ma liberté.

Je ne peux pas oublier notre qualification en Coupe d’Europe face au PSV Eindhoven après avoir perdu 2-0 chez eux. On gagne 6-0 chez nous après avoir marqué trois buts dans les cinq premières minutes. Et c’est moi qui mets le premier… Franchement, tous les matches sous le maillot vert ont été un vrai plaisir pour moi, que ce soit en Coupe d’Europe ou contre Valenciennes. J’abordais le foot comme un jeu, pour m’éclater.

Mes ennuis avec Platini ont évidemment impacté ma carrière. Je suis resté deux ans avec sa femme Christelle, forcément que ça a joué… En trois ans, j’ai été appelé 17 fois en équipe de France, j’avais été élu meilleur joueur de l’année en France en 1980. J’étais parti pour vivre une cinquantaine de sélections mais du jour au lendemain, tout s’est arrêté… Les circonstances de la vie en ont voulu autrement. Je n’ai pas de regrets.

Cette histoire a longtemps été taboue dans le milieu. Je l’évoque aujourd’hui publiquement parce que j’ai décidé de tout dire dans un livre qui sortira en novembre prochain. Je n’en connais pas encore le titre, et les avocats se penchent encore dessus, mais ce sera l’occasion de dire ma vérité. Sans aigreur ni regret.

Je suis toujours ce que fait l’ASSE. Je ne suis pas revenu à Geoffroy-Guichard depuis longtemps, mais lorsque j’étais agent de joueurs, j’y venais régulièrement. Je rencontrais Roland Romeyer ou Bernard Caïazzo sur Paris. Cette saison, ils réalisent un très bon début de championnat. J’espère que le nouveau coach leur permettra de franchir un palier. Pour le moment, on sent qu’il stabilise l’équipe, il semble faire du bon boulot.

Si les Verts finissent dans les quatre premiers, on oubliera vite la période Galtier, même si tout le monde s’est accordé pour dire qu’il avait fait du bien au club. Les anciennes générations n’oublient pas la grande époque des Verts, et les nouvelles espèrent que l’ASSE pourra redevenir un grand club. Et je pense qu’un jour ce sera le cas, que financièrement il pourra rivaliser avec les meilleurs. Il faut être patient.

A soixante et un ans, je ne suis plus en activité. Même si je continue de bosser un peu, je suis à la retraite et me soigne. Je me suis fait opérer trois fois en un an et demi, j’ai failli être amputé à cause des effets de la cigarette. Je dois me reposer et accepter de vivre sous médicaments. En plus je viens de perdre ma mère récemment donc j’ai besoin de repos."

http://www.poteaux-carres.com/potin-P2120171015085802-Piege-de-Christelle.h…
Revenir en haut
manu63
modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mai 2008
Messages: 2 265

MessagePosté le: 16/11/2017 09:16:27    Sujet du message: Jean-François Larios Répondre en citant


Piège de Christelle (2)


16/11/2017

Dans la dernière édition du Parisien, Jean-François Larios revient sur sa liaison fatale avec Christelle Platini et confirme qu'il s'est dopé comme Johnny Rep. Extraits.

"C’est l’histoire d’Adam et Eve, la faute originelle. Mais c’était un coup de foudre, une véritable histoire d’amour. On pensait qu’on était bien cachés mais cela s’est ébruité malheureusement… Avec lui, on ne s’adressait plus la parole. Pas même un bonjour. Mais on continuait à jouer ensemble. Quand on a un contrat, on ferme sa gueule. On était au milieu du championnat, il y avait la Coupe du monde qui arrivait… En janvier 1982, je vais voir le sélectionneur Michel Hidalgo pour lui expliquer la situation. Je lui propose que pour le bien de l’équipe, je vais prétexter une blessure et ne pas aller au Mondial. Il a refusé. Mais j’étais devenu tricard. C’est lui qui décidait qui joue ou pas en équipe de France. Je le savais, j’ai pris mes responsabilités. Cela aurait été différent si cela avait été un joueur lambda. Il y a des choses comme celles-là qui se sont passées dans d’autres clubs et ce n’est pas sorti. Une femme qui part avec le meilleur ami de son mari, cela arrive parfois dans la vie. Finalement, elle m’a dit au revoir au téléphone, elle a choisi de ne pas rester avec moi. J’ai dû l’accepter. Avec lui, nous nous sommes revus une seule fois en 2001 sur une plage de l’île Maurice. Je faisais un footing et lui sortait de l’eau. Il s’est juste pris la tête entre les mains en me voyant mais on n’a pas eu un mot.
(...)
Je ne me suis pas dopé à tous les matchs mais juste lors de grandes occasions pour être à l’égal des Hollandais ou des Allemands. Une fois, on prend une raclée à la maison face à Mönchengladbach. Moi j’avais pris du Captagon mais, eux, ils avaient vraiment autre chose, des cocktails qu’on ne connaissait pas. Ils étaient très en avance. Vous pensez que lorsque l’Ajax Amsterdam est trois fois champion d’Europe avec Cruyff et toute la clique, ils étaient clairs ? Johnny Rep me disait : "viens, on va prendre une petite pastille" en rigolant. Mais on ne se sentait pas coupables. On ne savait pas ce qu’on nous donnait. On parlait de vitamines. Mais ce n’était que des amphétamines. Après, on a inventé mieux que cela avec l’EPO, les hormones de croissance… Aujourd’hui, les joueurs ont des cadences folles mais sont mieux encadrés par des médecins, des diététiciens, des kinés, des coachs personnels et même des psys. Il n’y a plus les excès qu’on a connus. Ce serait impossible pour eux de vivre comme je l’ai fait."

http://www.poteaux-carres.com/potin-P2020171116085649.html
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 20/11/2017 21:59:56    Sujet du message: Jean-François Larios

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Stéphanois verts Index du Forum -> Forum A.S.S.E -> Joueurs et dirigeants de l'ASSE -> Anciens joueurs et joueurs prêtés Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com