Stéphanois verts Index du Forum Stéphanois verts
Site dédié aux Verts et au football national et international
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Bienvenue Invité 
Cinéma
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Stéphanois verts Index du Forum -> Forum divers -> Il n'y a pas que le foot dans la vie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
manu63
modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2008
Messages: 3 740

MessagePosté le: 11/10/2017 18:32:35    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Est-ce que certains d'entre vous sont allés voir "Le sens de la fête", le derier NAKACHE et TOLEDANO avec BACRI entre autres ?

J'ai besoin de vos avis.
Revenir en haut
manu63
modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2008
Messages: 3 740

MessagePosté le: 01/11/2017 00:13:02    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

Au final, je n'ai pas vu "Le sens de la fête", mais "Au revoir là-haut " de DUPONTEL, si vous avez l'occasion courrez y , c'est un chef d'oeuvre. Okay
Revenir en haut
Grogro


Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2017
Messages: 802
Localisation: Villeurbanne

MessagePosté le: 01/11/2017 08:55:34    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

J'avais lu le livre à sa sortie. J'en ai pleuré à la fin. Oeuvre majuscule.

Je vais aller voir le film car j'adore Dupontel.
_________________
Signé Superfootix !!
Revenir en haut
Vergnat


Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2017
Messages: 613
Localisation: ISSOIRE

MessagePosté le: 01/11/2017 09:21:36    Sujet du message: Re: Cinéma Répondre en citant

manu63 a écrit:
Est-ce que certains d'entre vous sont allés voir "Le sens de la fête", le derier NAKACHE et TOLEDANO avec BACRI entre autres ?

J'ai besoin de vos avis.

Pas mal du bon Bacri et Lelouche, l' histoire: une organisation un peu désordonnée au début qui finit en apothéose, bien marré!
Je vais aller voir Carbonne.
Revenir en haut
couscous42


Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2017
Messages: 550
Localisation: LOIRE

MessagePosté le: 01/11/2017 20:37:27    Sujet du message: Re: Cinéma Répondre en citant

manu63 a écrit:
Est-ce que certains d'entre vous sont allés voir "Le sens de la fête", le derier NAKACHE et TOLEDANO avec BACRI entre autres ?

J'ai besoin de vos avis.
je n'en ai entendu que du bien, malheureusement je l'ai raté
Revenir en haut
manu63
modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2008
Messages: 3 740

MessagePosté le: 01/11/2017 21:10:22    Sujet du message: Re: Cinéma Répondre en citant

Vergnat a écrit:
Pas mal du bon Bacri et Lelouche, l' histoire: une organisation un peu désordonnée au début qui finit en apothéose, bien marré!
Je vais aller voir Carbonne.



couscous42 a écrit:
je n'en ai entendu que du bien, malheureusement je l'ai raté


Merci les gars.
Revenir en haut
Breizhilien29


Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2017
Messages: 258
Localisation: RENNES

MessagePosté le: 01/11/2017 21:28:53    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

Grogro a écrit:
J'avais lu le livre à sa sortie. J'en ai pleuré à la fin. Oeuvre majuscule.

Je vais aller voir le film car j'adore Dupontel.


Je dois aller le voir ce weekend , j'avais vraiment beaucoup aimé le livre.
Revenir en haut
Patoche
modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2007
Messages: 1 740
Localisation: Dans mon slip.

MessagePosté le: 04/11/2017 23:49:17    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

Grogro a écrit:
J'avais lu le livre à sa sortie. J'en ai pleuré à la fin. Oeuvre majuscule.

Je vais aller voir le film car j'adore Dupontel.


Vazy si ce n'est déjà fait, du très bon Dupontel . En particulier quand une marionnette sensée représenter le maréchal Foch se prend une tarte à la crème pleine face... Il y a eu un silence de cathédrale dans la salle... alors que d'habitude ce genre de scène fait plutôt rire , là ça fait plutôt réfléchir.
Culé.
_________________
Oui!!! Mais dans un slip ASSE.
Le Foot n'est pas une marchandise.
Revenir en haut
Grogro


Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2017
Messages: 802
Localisation: Villeurbanne

MessagePosté le: 27/11/2017 12:28:48    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

manu63 a écrit:
Au final, je n'ai pas vu "Le sens de la fête", mais "Au revoir là-haut " de DUPONTEL, si vous avez l'occasion courrez y , c'est un chef d'oeuvre. Okay


Je suis allé hier voir Au Revoir Là-haut.

Comme souvent je trouve que le livre procure encore plus d'émotions. Mais je reconnais à Dupontel un montage très soigné.

Ensuite, il aurait fallu selon moi au moins 30 à 45 mns de plus pour mieux "camper le décor" et la personnalité des personnages centraux. Là je suis un peu resté sur ma faim alors que Lafitte et Arestrup sont parfaits chacun dans leur rôle.

Un seul bémol : La fin du personnage - odieux - interprété par Lafitte que je trouve un peu "too much" et qui n'est pas du tout celle du livre. Par contre celle concernant Edouard est beaucoup plus réussie même si elle ne colle pas non plus au livre.
_________________
Signé Superfootix !!
Revenir en haut
Grogro


Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2017
Messages: 802
Localisation: Villeurbanne

MessagePosté le: 24/12/2017 17:37:25    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

Vu hier soir STARWARS épisode 8.

Pour le fan absolu de la saga que je suis, c'est vraiment le numéro de trop.

Le 7 - licence Disney -était déjà à moitié raté. Mais là on touche le fond.

Georges reviens !! Arrête le massacre !!

Et il paraît que Mickey veut faire les 10, 11 et 12....
_________________
Signé Superfootix !!
Revenir en haut
salmo.salar


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 863

MessagePosté le: 03/03/2018 14:53:59    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

Palmarès complet César 2018 : http://www.telerama.fr/cinema/cesar-2018-retrouvez-le-palmares-integral-de-la-43e-ceremonie,n5509492.php

Je trouve dommage qu'Au revoir là-haut n'ait pas eu la plus prestigieuse récompense, celle du meilleur film. Même si je n'ai rien contre "120 Battements par minute" (Mais que je trouve facile, et pas si original dans la forme - Robin Campillo ne sait pas tenir une caméra aussi magistralement que Dupontel où tout y passe, travelling avant/arrière, plan séquence, plongée/contre-plongée, etc. - comme sur le fond, même s'il faut le voir !), je considère que Dupontel a réussi un tour de maître, adapter un livre inadaptable, en se l'appropriant remarquablement sur le plan cinématographique, une véritable leçon de 7ème art (Spielberkkkk peut se rhabiller avec ses pop-corn à gogo, sauf lors de ses 2ers films, Duel et Les dents de la mer !), sans coller à 100% à l'histoire, mais en restant fidèle à l'esprit du bouquin de Lemaitre ! Pour une fois qu'on a un réalisateur, encore aujourd'hui, top niveau, c'est dommage. Il se consolera en ayant raflé justement le César du meilleur réalisateur, comme celui de la meilleure adaptation notamment.
Je suis aussi personnellement très heureux que les documentaires "Petit paysan" de Hubert Charuel aient été à l'honneur (meilleur 1er film, meilleur acteur avec Swann Arlaud et meilleure actrice dans un second rôle pour Sara Giraudeau), tout comme le fantastique "I Am Not Your Negro" de Raoul Peck (meilleur documentaire) ! Sinon, pour moi, Faute d’amour (meilleur film étranger de Andreï Zviaguintsev) est un énorme ratage et Balibar, que j'apprécie par ailleurs, en Barbara, m'est insupportable (meilleure actrice) !

Récapitulatif complet comme dans le lien :

- Meilleur film : Robin Campillo, 120 Battements par minute
- Meilleure actrice : Jeanne Balibar, Barbara
- Meilleur acteur : Swann Arlaud, Petit Paysan
- Meilleur acteur dans un second rôle : Antoine Reinartz, 120 battements par minute
- Meilleure actrice dans un second rôle : Sara Giraudeau, Petit paysan
- Meilleur réalisateur : Albert Dupontel, Au revoir là-haut
- Meilleure espoir féminin : Camelia Jordana, Le Brio
- Meilleur espoir masculin : Nahuel Perez Biscayart, 120 Battements par minute
- Meilleur premier film : Petit paysan, Hubert Charuel
- Meilleur documentaire : I Am Not Your Negro, réalisé par Raoul Peck
- Meilleure photographie : Vincent Mathias, pour Au revoir là-haut
- Meilleur film étranger : Faute d’amour, réalisé par Andreï Zviaguintsev
- Meilleure adaptation : Albert Dupontel, Pierre Lemaitre, pour Au revoir là-haut
- Meilleur court-métrage : Les Bigorneaux, réalisé par Alice Vial
- Meilleur court-métrage d'animation : Pépé le Morse, réalisé par Lucrèce Andreae
- Meilleur film d'animation : Le Grand méchant Renard et autres contes, réalisé par Benjamin Renner et Patrick Imbert
- Meilleur son : Olivier Mauvezin, Nicolas Moreau, Stéphane Thiébault, Barbara
- Meilleure musique originale : Arnaud Rebotini, pour 120 battements par minute
- Meilleur scénario original : Robin Campillo, pour 120 Battements par minute
- Meilleurs costumes : Mimi Lempicka, pour Au-revoir là-haut
- Meilleurs décors : Pierre Quefféléan, pour Au revoir là-haut
- Meilleur montage : Romain Campillo, pour 120 Battements par minute
_________________
Une victoire racontée en détail, on ne sait plus ce qui la distingue d'une défaite (J.P. Sartre).
Revenir en haut
salmo.salar


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 863

MessagePosté le: 15/04/2018 10:18:10    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

Un grand est parti à nouveau, profitez de cette sortie TV ce soir pour lui rendre hommage, à voir et à revoir sans modération, quel film : http://www.programme-tv.net/cinema/1970669-vol-au-dessus-d-un-nid-de-coucou…
_________________
Une victoire racontée en détail, on ne sait plus ce qui la distingue d'une défaite (J.P. Sartre).
Les membres suivants remercient salmo.salar pour ce message :
manu63 (15/04/18)
Revenir en haut
Grogro


Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2017
Messages: 802
Localisation: Villeurbanne

MessagePosté le: 15/04/2018 10:38:40    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

Je l'ai vu pour la première fois en 1979. J'avais 17 ans. J'étais à Burgos pour 1 mois, afin de perfectionner mon espagnol...

Je suis donc allé le voir en version Castellana.

En sortant de la salle j'avais pris une telle claque dans la gueule que je suis allé chercher mes potes Français et je leur ai payé leur place pour qu'ils viennent le voir avec moi. Je l'ai donc vu deux fois de suite dans la même journée. Et en espagnol. Véridique.

C'est tout simplement un chef d'oeuvre. La fin est d'une beauté saisissante.

Et pour terminer j'ai conservé l'affiche du film - que j'avais achetée au ciné à Roanne - dans ma piaule pendant longtemps.

Il faut voir ce film. C'est prodigieux.

Nicholson a signé là sa plus belle composition à mes yeux. Et que dire des autres dont un Dany de Vito incroyable. Et Miss Ratchet...Ceux qui ne connaissent pas Miss Ratchet devraient faire sa connaissance...

Merci Salmo. Je pensais qu'ils redonneraient Amadeus. Autre chef d'oeuvre. Mais là je sens que je vais passer une excellente soirée encore.

RIP Mr Forman. Chapeau bas.
_________________
Signé Superfootix !!
Les membres suivants remercient Grogro pour ce message :
salmo.salar (15/04/18)
Revenir en haut
salmo.salar


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 863

MessagePosté le: 15/04/2018 23:04:45    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

Et maintenant, ne ratez pas le documentaire sur l'histoire du film, fait par un type bien lol.

http://www.programme-tv.net/programme/culture-infos/r71-il-etait-une-fois/2…
_________________
Une victoire racontée en détail, on ne sait plus ce qui la distingue d'une défaite (J.P. Sartre).
Revenir en haut
salmo.salar


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 863

MessagePosté le: 16/04/2018 23:02:27    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

Boorman est un génie derrière une caméra, profitez-en maintenant (film bien plus qu'un polar de vengeance bête et méchant, il dénonce notre société capitaliste déshumanisée !) : http://www.programme-tv.net/cinema/2040109-le-point-de-non-retour/
Visuellement magistral, une leçon du 7ème art (comme Délivrance, Escalibur, La forêt d'émeraude, Le général, etc.) !
_________________
Une victoire racontée en détail, on ne sait plus ce qui la distingue d'une défaite (J.P. Sartre).
Revenir en haut
Grogro


Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2017
Messages: 802
Localisation: Villeurbanne

MessagePosté le: 17/04/2018 12:03:56    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

Je ne le connais pas celui-ci. Vais suivre ton conseil.

J'avais adoré (le mot est faible) "Délivrance", dont ensuite e pauvre Cameron a fait un bien pâle remake avec "Avatar"...
_________________
Signé Superfootix !!
Revenir en haut
salmo.salar


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 863

MessagePosté le: 17/04/2018 20:24:57    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

Grogro a écrit:
Je ne le connais pas celui-ci. Vais suivre ton conseil.

J'avais adoré (le mot est faible) "Délivrance", dont ensuite e pauvre Cameron a fait un bien pâle remake avec "Avatar"...

Est-ce la binouse qui fait ça, ou c'est naturel, l'ami Grogro !?
Car comparer Délivrance à Avatar, ça ne me serait pas venu à l'idée, très franchement... Surprised
Dis-moi ce que tu prends, car ça doit être de la bonne ! Mr. Green

PS : Le meilleur film de Boorman reste Escalibur pour moi, même si Délivrance m'a marqué énormément aussi...
_________________
Une victoire racontée en détail, on ne sait plus ce qui la distingue d'une défaite (J.P. Sartre).
Revenir en haut
Grogro


Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2017
Messages: 802
Localisation: Villeurbanne

MessagePosté le: 18/04/2018 12:03:48    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

Re-regarde les deux (LA FORET D'EMERAUDE et AVATAR) et tu verras que même si le scénar' n'est effectivement pas le même, l'idée générale de la forêt primaire et de ses habitants, luttant contre les envahisseurs, est bel et bien là.

Il y a pour moi une évidence non pas de total plagiat, mais de très forte inspiration.

Avec ,- comme souvent - ma préférence à l'oeuvre originelle et originale.

J'avais vu LA FORET D'EMERAUDE au début des années 80, au Kinopanorama à Paris (dans le 15ème). Le genre de salle et d'écran pour voir ce type de film. Enorme spectacle.

Je ne partage cependant pas ton opinion au sujet de l'EXCALIBUR du même réalisateur. Moins séduit. Peut-être parce que moins surpris par l'histoire. Là je préfère les livres de Sir Walter Scott, lus quand j'étais gamin.

Mais je sens que toi et moi on pourrait parler ciné de très longues heures.

Tiens hier j'ai chopé sur la VOD de C+ "le 6ème sens" de Michael Mann. Je l'avais vu à sa sortie en 86 et j'avais été vraiment séduit. Plus de 30 ans après je trouve que ce film n'a rien perdu de sa modernité, de son traitement de polar d'un nouveau genre, alternant entre intrigue classique et dérives psychologiques. Petersen est excellent dans son rôle. Et que dire du "grand" Tom Noonan, parfait dans son rôle de psychopathe. Et la bande-son est démente.

Ce type de polar se fait bien rare. Dommage.
_________________
Signé Superfootix !!


Dernière édition par Grogro le 18/04/2018 17:08:37; édité 2 fois
Revenir en haut
Grogro


Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2017
Messages: 802
Localisation: Villeurbanne

MessagePosté le: 18/04/2018 17:07:41    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

Tu as raison. J'ai trop bu ce matin. Je veux bien sûr parler de la Forêt d'émeraude versus Avatar.

Délivrance c'est tout autre chose...
_________________
Signé Superfootix !!
Revenir en haut
salmo.salar


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 863

MessagePosté le: 18/04/2018 18:20:34    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

Grogro a écrit:
Tu as raison. J'ai trop bu ce matin. Je veux bien sûr parler de la Forêt d'émeraude versus Avatar.

Délivrance c'est tout autre chose...

Ah, là, Grogro, je comprends déjà mieux la connexion entre les 2 films (même si, entre de la SF bourrée d'effets spéciaux, et un film très engagée sur la disparition très réelle de la forêt amazonienne et des peuples qui y vivent, avec leur culture, leur croyance etc., il y a pour moi tout de même un gouffre...), car Délivrance, c'était quelque chose d'assez exceptionnel lol.

Un autre film sur la nature (plus qu'Into the wild souvent cité, trop mode "new age" à mon goût même s'il est pétri de qualité surtout grâce à Sean Penn à la réalisation, et plus récent aussi...) m'a profondément marqué, là aussi très profond et fort : (The) Mosquito coast de Peter Weir, remarquable de mise en scène : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=506.html

Sinon, mes maîtres à moi resteront à jamais le cinéma italien d'un humour corrosif, toujours très engagé ou onirique, extrêmement dérangeant et provocateur pour la bonne cause, avec les Comencini, Risi, Tornatore, Bolognini, Monicelli, Scola, De Sica, Germi, Fellini, Visconti, Ferreri, Leone... et tous les acteurs/actrices fantastiques de l'époque, avec cette bouffonnerie digne de la Commedia dell'arte inoubliable (ou plus proche du néoréalisme avec De Sica par ex.), on a l'impression qu'une chape de plomb est passée par là, je serais presque tenté de parler de censure, privant les jeunes qui ignorent totalement ces inoubliables films là du coup (comme tant d'autres...)... Consternant !
_________________
Une victoire racontée en détail, on ne sait plus ce qui la distingue d'une défaite (J.P. Sartre).
Revenir en haut
Grogro


Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2017
Messages: 802
Localisation: Villeurbanne

MessagePosté le: 18/04/2018 19:30:55    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

Moins connaisseur que toi du cinéma Italien, je me souviens malgré tout d'un film qui m'avait fait rire aux larmes et dans lequel on voyait 4 ou 5 potes faaire les blagues les plus débiles possibles. (Je me souviens d'une scène dans une gare où ils foutent des claques aux gens qui sont penchés aux fenêtres pour dire au-revoir)

Enorme.

Et d'une autre où ils piquent les appareils photos des touristes pour prendre en photo la partie charnue de leur anatomie. A l'époque de l'argentique on pouvait deviner la surprise au développement !

Il me semble que le titre est "mes chers amis" ou quelque chose comme ça.

Je le reverrai avec plaisir.

Et bien d'accord sur le "Mosquito coast".

"Into the Wild" est beaucoup trop "bobo" pour moi.
_________________
Signé Superfootix !!
Revenir en haut
salmo.salar


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 863

MessagePosté le: 18/04/2018 20:05:07    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

Oui Grogro, c'est Mes chers amis de Monicelli, magnifique, un cinéma qui ne se prend jamais au sérieux, et pourtant, quelle irrévérence jouissive, quel courage, quels acteurs, quels dialogues, quelle mise en scène ! On est loin du cinéma formaté actuel, pourrait-on faire encore de tels films, j'ai peur que non aujourd'hui, à part peut-être encore parfois en Belgique ou chez le cinéma US indépendant...

De tête, ultra rapido, je pourrais te citer Ces messieurs dames de Germi, Affreux sales et méchants ou Une journée particulière de Scola, L'argent de la vieille ou Le grand embouteillage ou L'incompris de Comencini, Parfum de femme de Risi, Les monstres et Les nouveaux montres de Risi & Cie, Cinema paradiso de Tornatore, Ludwig ou mort à venise de Visconti, La cité des femmes ou 8 et demi de Fellini, La grande bouffe de Ferreri, Le voleur de bicyclette de De Sica et les Sergio Leone (plagiés à 100% par Tarrentino très surestimé, sauf lors de ses 2 premiers films !), et j'en passe et des meilleurs...

Et le cinéma espagnol, avec les Saura par ex., avec Maman à 100 ans, Elisa mon amour, Cria cuesvos, Anna et les loups, etc., il a disparu complètement des écrans français comme ailleurs, hallucinant !

Même réticence avec Into the wild, pas bobo, terme qui ne fait plus sens pour moi aujourd'hui, mais très mode actuelle, avec ce retour au "new age"... Mais la fin a été mal comprise par beaucoup de gens, je crois, c'est un appel au vivre ensemble et pas à un repris sur soi trop introspectif (avec le serpent et les 1ers mots sortant alors de la bouche de l'acteur principal allant dans ce sens).
_________________
Une victoire racontée en détail, on ne sait plus ce qui la distingue d'une défaite (J.P. Sartre).
Revenir en haut
Grogro


Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2017
Messages: 802
Localisation: Villeurbanne

MessagePosté le: 18/04/2018 20:35:18    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

Tu es un vrai passionné de péloche.

Respect total.

J'ai pour ma part un gros faible pour le cinéma amerloque des années 50 et 60. J'adore par exemple l'excellentissime "Harvey" avec James Stewart. Irrésistible pour moi de drôlerie et tellement poétique.

J'ai un gros faible pour les films de Dean Martin. Comédies vraiment "neuneus" et délicieusement kitch.

Pour tout te dire mon premier "flash" sur une actrice fut pour Elsa Martinelli dans "Hatari". Film sans aucune prétention mais que j'ai vu à la télé quand je devais avoir 13 ou 14 ans. Et cette fille m'avait tapé dans l'oeil !

Mon top five (assez classique)

1 - Vol au dessus d'un nid de coucou. Pour moi c'est LE film. La grosse baffe dans ta face.
2 - Le crabe-Tambour. Une merveille. Un vrai conte philosophique.
3 - Alien (le 1er of course) Une maîtrise parfaite. Un vrai style tout à fait nouveau pour l'époque.
4 - Des hommes et des Dieux. La scène (presque) finale du dernier repas des moines, sur fond de lac des cygnes, m'a bouleversé.
5 - Titanic. Pour moi c'est tout simplement grandiose. Et ce fut vraiment étonnant de voir des gens sortir en larmes et revenir immédiatement faire la queue pour le revoir. Incroyable.

Comme tu peux le voir ma liste est vraiment très éclectique et parfois très classique.


_________________
Signé Superfootix !!
Revenir en haut
salmo.salar


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 863

MessagePosté le: 18/04/2018 21:22:31    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

Je suis très "réalisateurs", Grogro, car le cinéma, c'est l'image (au même titre que le livre, ce sont les mots !), et je suis affligé de voir qu'aujourd'hui, sur les DVDs, leurs noms n'apparaissent plus pour les vieux films bien souvent (avec juste une photo de l'acteur principal connu pour stimuler la vente, on prend vraiment les gens pour des crétins...).

C'est bien, les films kitsch, notamment en SF ou comédie, par exemple "Planète interdite" de Wilcox, cultissime, idem pour La machine à explorer le temps de G. Pal, La guerre des mondes de Haskin (bien mieux & fidèle à l'esprit du bouquin de Wells que la version Spielberkkkk !), Generation Proteus de Cammell, L'age de cristal de Anderson, etc.

J'adore tes 2 premiers films cités, le second me fait forcément penser à un autre titre similaire, film tout aussi magnifique dans une veine très différente, Le tambour de Schlondorff ! Titanic, je coule complet, je préfère La tour infernale de Guillermin par ex. dans le genre film catastrophe...

Après ma liste de films ou surtout de réalisateurs serait interminable, je ne m'y collerai pas par conséquent, le maître Hitchcock reste incontournable pour moi, Chaplin, nécessairement (quand j'étais gamin, tous ses films repassaient à Noël, maintenant il n'en est rien et les gamins ne les connaissent plus !), Welles, forcément, et puis comment ne pas citer celui qui a révolutionné le cinéma dès les années 20, quel visionnaire, Fritz Lang, avec Metropolis (notamment), monstrueux...

PS : Pour la petite histoire amusante, j'ai passé l'IDHEC en candidat libre, et à l'oral je m'étais planté sur "L'angoisse du gardien de but au moment du pénalty" (j'aime beaucoup Wenders pourtant, c'était un des rares films que je n'aimais pas de lui, jamais il n'y est question de foot, quelle escroquerie, sacrebleu, sinon j'aurais tout fait péter lol !).
_________________
Une victoire racontée en détail, on ne sait plus ce qui la distingue d'une défaite (J.P. Sartre).
Revenir en haut
coach mic


Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2009
Messages: 493

MessagePosté le: 18/04/2018 22:14:58    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

On a vu Au revoir la Haut de Dupontel, j'ai passé un bon moment !
_________________
On ira tous à Mykonos !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 25/04/2018 18:06:04    Sujet du message: Cinéma

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Stéphanois verts Index du Forum -> Forum divers -> Il n'y a pas que le foot dans la vie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com